site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

Aqueducs de la Gaule méditerranéenne [Extrait]. Aménagements hydrauliques et paysage rural de Narbonnaise à Mailhac (Aude) / Romana Harfouche, Corinne Sanchez, Pierre Poupet

Publication : 2005 In : Gallia, 62Description : p. 119-130Langue : Français. Auteur principal: Harfouche, Romana (1974-....) Co-auteur: Sanchez, Corinne (1972-....) ; Poupet, PierreRésumé : Dans le cadre d'un programme qui étudie le territoire de l'agglomération de Mailhac au cours des quatre derniers millénaires, un ouvrage hydraulique semi-enterré a été découvert au pied du célèbre oppidum protohistorique du Cayla, à 20 km au nord de Narbonne. L'aqueduc, construit au Ier s. av. J.-C., comporte plusieurs regards, un système de régulation du débit et un bassin de décantation. La prise d'eau est restituable sous la forme d'un barrage dans la rivière locale, le Répudre. L'eau est acheminée vers une villa ou une agglomération située sous le village actuel, mais aussi, à partir d'une bifurcation conçue lors de la construction de l'aqueduc, vers une probable meunerie romaine. Pendant le IIe s. apr. J.-C., une troisième bifurcation formée par un assemblage de tuyaux en céramique a pu alimenter un réseau d'irrigation des champs. Cet ouvrage, aux fonctions multiples, a été préconçu et bâti dans le cadre d'une mise en valeur nouvelle des terres qui remodèle le terroir tout entier par la construction de chemins et de terrasses. Il s'agit probablement d'une installation en relation avec la colonie de Narbonne, fondée quelques décennies auparavant par Cneius Domitius Ahenobarbus..Sujets:aqueduc -- bassin de décantation -- hydraulique -- borne -- romanisation -- terroir -- irrigation -- meunerie Chrono: Antiquité romaine Lieux:Département de l'Aude -- Mailhac -- Narbonne Topo: Cayla Oppidum
Current location Call number Status Date due Barcode
Nanterre : MSH Mondes - Gallia - Tables de la revue
Available GA0547019

Bibligr. p. 161-170

Bibliogr. p. 161-170

Dans le cadre d'un programme qui étudie le territoire de l'agglomération de Mailhac au cours des quatre derniers millénaires, un ouvrage hydraulique semi-enterré a été découvert au pied du célèbre oppidum protohistorique du Cayla, à 20 km au nord de Narbonne. L'aqueduc, construit au Ier s. av. J.-C., comporte plusieurs regards, un système de régulation du débit et un bassin de décantation. La prise d'eau est restituable sous la forme d'un barrage dans la rivière locale, le Répudre. L'eau est acheminée vers une villa ou une agglomération située sous le village actuel, mais aussi, à partir d'une bifurcation conçue lors de la construction de l'aqueduc, vers une probable meunerie romaine. Pendant le IIe s. apr. J.-C., une troisième bifurcation formée par un assemblage de tuyaux en céramique a pu alimenter un réseau d'irrigation des champs. Cet ouvrage, aux fonctions multiples, a été préconçu et bâti dans le cadre d'une mise en valeur nouvelle des terres qui remodèle le terroir tout entier par la construction de chemins et de terrasses. Il s'agit probablement d'une installation en relation avec la colonie de Narbonne, fondée quelques décennies auparavant par Cneius Domitius Ahenobarbus.

There are no comments for this item.

to post a comment.