site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

Aqueducs de la Gaule méditerranéenne [Extrait]. Aqueducs et structures hydrauliques de la villa de Richeaume I à Puyloubier (Bouches-du-Rhône) / Florence Mocci, Kevin Walsh, Vincent Dumas et Jean-Marie Gassend, avec la collaboration de Cécile Allinne, Alain Badie, Cécile Miramont, Jean-Louis Paillet et Cécile André

Publication : 2005 In : Gallia, 62Description : p. 147-160 Auteur principal: Mocci, Florence (1966-....) Co-auteur: Walsh, Kevin ; Dumas, Vincent (1970-....) ; Gassend, Jean-Marie (1940-....) Autres auteurs: Allinne, Cécile. Collab. ; Badie, Alain (1963-....) . Collab. ; Miramont, Cécile. Collab. ; André, Cécile. Collab. ; Paillet, Jean-Louis. .Résumé : Une fouille archéologique programmée, entreprise de 1998 à 2003 sur le site antique de Richeaume I (Puyloubier, Bouches-du-Rhône), a révélé la présence d'une vaste villa de plus de 5 000 m2 occupée du Ier s. av. J.-C. au début du VIe s. apr. J.-C., alimentée par un aqueduc captant les eaux de source au nord et entourée d'un certain nombre d'établissements ruraux souvent hérités du second âge du Fer. Les vestiges archéologiques mis au jour sur une superficie de 2 000 m2 correspondent aux parties résidentielle et agricole de la villa du Haut-Empire et de l'Antiquité tardive ainsi qu'à divers aménagements hydrauliques : bassins d'agrément, canalisations, égouts, murs de digue, drains et vestiges d'aqueducs. L'étude proposée ici porte sur les structures hydrauliques découvertes par la prospection géophysique et les fouilles archéologiques sur le versant oriental du site entre 315,94 et 314,05 m d'altitude. Parmi ces structures (mur de digue, paléochenal, tronçons d'aqueduc) se distinguent plus particulièrement les vestiges d'un aqueduc qui ne peut être mis en relation avec l'alimentation en eau des parties résidentielle et agricole de la villa situées plus en amont. Cet ouvrage, dont la pente à forte déclivité a nécessité la construction d'une imposante substruction, pourrait être associé à l'alimentation en eau d'un des bâtiments voisins dont la nature reste à définir. .Sujets:aqueduc -- villa -- hydraulique -- irrigation -- approvisionnement en eau -- chenal -- source Chrono:Haut-Empire romain -- Antiquité tardive Lieux:Département des Bouches-du-Rhône -- Puyloubier Topo: Richeaume I
Current location Call number Status Date due Barcode
Nanterre : MSH Mondes - Gallia - Tables de la revue
Available GA0547021

Bibligr. p. 161-170

Une fouille archéologique programmée, entreprise de 1998 à 2003 sur le site antique de Richeaume I (Puyloubier, Bouches-du-Rhône), a révélé la présence d'une vaste villa de plus de 5 000 m2 occupée du Ier s. av. J.-C. au début du VIe s. apr. J.-C., alimentée par un aqueduc captant les eaux de source au nord et entourée d'un certain nombre d'établissements ruraux souvent hérités du second âge du Fer. Les vestiges archéologiques mis au jour sur une superficie de 2 000 m2 correspondent aux parties résidentielle et agricole de la villa du Haut-Empire et de l'Antiquité tardive ainsi qu'à divers aménagements hydrauliques : bassins d'agrément, canalisations, égouts, murs de digue, drains et vestiges d'aqueducs. L'étude proposée ici porte sur les structures hydrauliques découvertes par la prospection géophysique et les fouilles archéologiques sur le versant oriental du site entre 315,94 et 314,05 m d'altitude. Parmi ces structures (mur de digue, paléochenal, tronçons d'aqueduc) se distinguent plus particulièrement les vestiges d'un aqueduc qui ne peut être mis en relation avec l'alimentation en eau des parties résidentielle et agricole de la villa situées plus en amont. Cet ouvrage, dont la pente à forte déclivité a nécessité la construction d'une imposante substruction, pourrait être associé à l'alimentation en eau d'un des bâtiments voisins dont la nature reste à définir.

There are no comments for this item.

to post a comment.