site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

East-west relations in the Paris Basin during the late Bronze age [Extrait] / Patrice Brun

Publication : 1993 In : Trade and exchange in prehistoric Europe. OxfordDescription : p. 171-182 : 11 fig.Langue : Anglais. Auteur principal: Brun, Patrice (1951-....) Résumé : Au Bronze final, deux complexes culturels sont en contact dans le bassin parisen. Une analyse quantitative des données archéologiques situées le long de leur frontière montre la formatin d'un zone-tampon possédant des caractéristiques d'organisation spécifiques. Nous proposons de les expliquer par la compétition sociale croissante qui semble avoir engendré une forte demande de bronze. Les élites frontalières se sont alors trouvées dans une position favorable. Elles pouvaient se procurer les deux composants de l'alliage depuis différentes sources de matières premières, d'un côté comme de l'autre. Elles pouvaient aussi approvisionner deux marchés différents. Dès lors, il devenait avantageux de développer une production locale. Une forte production permettait de surcroît de bénéficier d'économies externes. Ces formations sociales demeuraient cependant fragiles car fondées sur le contrôle de biens exotiques et non sur le contrôle des produits primaires de la terre et leurs surplus..Sujets:commerce -- échange -- organisation sociale -- vie économique -- diffusion -- matière première Chrono:âge du Bronze -- Bronze final -- Protohistoire Lieux:France -- France du Nord -- Bassin parisien -- Île-de-France -- Picardie
Current location Call number Status Date due Barcode
Aix-en-Provence : LAMPEA – Bibliothèque de Préhistoire
Néolithique (Browse shelf) Available ESEP7534
Rennes : SRA Bretagne et CReAAH CNRS
SRA/00-54 (Browse shelf) Available AREN/SRA030099
Toulouse : TRACES
2162 (Browse shelf) Available BACA019622

Au Bronze final, deux complexes culturels sont en contact dans le bassin parisen. Une analyse quantitative des données archéologiques situées le long de leur frontière montre la formatin d'un zone-tampon possédant des caractéristiques d'organisation spécifiques. Nous proposons de les expliquer par la compétition sociale croissante qui semble avoir engendré une forte demande de bronze. Les élites frontalières se sont alors trouvées dans une position favorable. Elles pouvaient se procurer les deux composants de l'alliage depuis différentes sources de matières premières, d'un côté comme de l'autre. Elles pouvaient aussi approvisionner deux marchés différents. Dès lors, il devenait avantageux de développer une production locale. Une forte production permettait de surcroît de bénéficier d'économies externes. Ces formations sociales demeuraient cependant fragiles car fondées sur le contrôle de biens exotiques et non sur le contrôle des produits primaires de la terre et leurs surplus.

There are no comments for this item.

to post a comment.