site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

El fenomeno de la esclavitud en el noroeste hispanorromano segun la evidencia epigrafica [Extrait] / [Garcia Martinez, Sonia Maria]

Publication : 1997 In : Memorias de historia antigua, 18, ISSN 0210-2943Description : p. 195-217Langue : Espagnol . Auteur principal: Garcia Martinez, Sonia Maria Résumé : Recherche des esclaves, de leurs croyances, de leurs occupations principales. Il existe des dénominations officielles en particulier dans les activités manuelles (lapidarius) et on trouve aussi bien des servi publici (dans l'administration et le culte) que des servi privati (emplois domestiques et manuels). Les affranchis publics apparaissent sous la dénomination "Augusti liberti" et accomplissent des charges bureaucratiques ou militaires. Ils sont d'origine orientale, africaine ou latine mais jamais indigène. Les affranchis privés et apparaissent comme gardien de la maison du maître et peuvent être de condition indigène, orientale, africaine ou latine (M.G.-H.)..Sujets:esclavage -- province -- sources épigraphiques -- esclave -- condition sociale -- affranchi privé -- affranchi public Chrono: Antiquité romaine Lieux:Monde romain occidental -- Espagne
Current location Call number Status Date due Barcode
Besançon : ISTA - Institut des Sciences et Techniques de l'Antiquité
Cr-B 0236-18 (Browse shelf) Available ISTA28448

Recherche des esclaves, de leurs croyances, de leurs occupations principales. Il existe des dénominations officielles en particulier dans les activités manuelles (lapidarius) et on trouve aussi bien des servi publici (dans l'administration et le culte) que des servi privati (emplois domestiques et manuels). Les affranchis publics apparaissent sous la dénomination "Augusti liberti" et accomplissent des charges bureaucratiques ou militaires. Ils sont d'origine orientale, africaine ou latine mais jamais indigène. Les affranchis privés et apparaissent comme gardien de la maison du maître et peuvent être de condition indigène, orientale, africaine ou latine (M.G.-H.).

There are no comments for this item.

to post a comment.