site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

L'idéologie des nobles à Rome et ses conséquences économiques et sociales à l'époque républicaine [Extrait] / [Roman, Yves]

Publication : 1994 In : Ktema, 19, ISSN 0221-5896Description : p. 111-118Langue : Français. Auteur principal: Roman, Yves Résumé : Les nobles romains n'ont jamais fondé leur position et leurs prétentions sur la possession de terres mais sur les "honores" revêtus. Cela leur permit d'accaparer le premier rôle et d'imposer un mode de vie noble méprisant aussi bien le travail manuel que le commerce. Une bonne partie de la société se trouva ainsi tout simplement exclue de l'histoire écrite d'abord par les nobles. Elle n'en a pas moins existé et joué son rôle. Ce fut celle de commerçants, d'artisans, de possesseurs de manufactures urbaines, car la ville ne fut pas uniquement parasitaire dans le monde romain. La "ville de consommation", la "ville vitrine" a trop longtemps caché un monde, notamment dans l'historiographie française. (revue).Sujets:société -- ville -- commerce -- historiographie -- vie économique -- sources littéraires -- noblesse -- classe sociale -- noble -- terre -- cité-ville Chrono:Antiquité romaine -- République romaine Mots libres: travail manuel -- enrichissement .
Current location Call number Status Date due Barcode
Besançon : ISTA - Institut des Sciences et Techniques de l'Antiquité
Cr-Per 021-19 (Browse shelf) Available ISTA28741

Hommage à Edmond Frézouls - II

Les nobles romains n'ont jamais fondé leur position et leurs prétentions sur la possession de terres mais sur les "honores" revêtus. Cela leur permit d'accaparer le premier rôle et d'imposer un mode de vie noble méprisant aussi bien le travail manuel que le commerce. Une bonne partie de la société se trouva ainsi tout simplement exclue de l'histoire écrite d'abord par les nobles. Elle n'en a pas moins existé et joué son rôle. Ce fut celle de commerçants, d'artisans, de possesseurs de manufactures urbaines, car la ville ne fut pas uniquement parasitaire dans le monde romain. La "ville de consommation", la "ville vitrine" a trop longtemps caché un monde, notamment dans l'historiographie française. (revue)

There are no comments for this item.

to post a comment.