site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

L'affranchissement des femmes esclaves à Rome [Extrait] / [Smadja, Elisabeth]

Publication : 1999 In : Femmes-esclaves : modèles d'interprétation anthropologique, économique, juridique : atti del XXI colloquio internazionale GIREA, Lacco Ameno-Ischia, 27-29 ottobre 1994 / a cura di F. Reduzzi Merola - A. Storchi Marino. NapoliDescription : p. 355-368Langue : Français. Auteur principal: Smadja, Elisabeth Résumé : Cet article a pour thème l'affranchissement des femmes esclaves à Rome. Des raisons sont avancées pour expliquer l'importance des affranchissements féminins. L'une d'entre elles est à mettre en rapport avec le caractère biologique de la femme, car celle-ci contribue à l'augmentation du nombre des esclaves en procréant. Une autre serait à rapprocher des relations sexuelles entretenues avec les maîtres. Enfin, une dernière raison qui pourrait être alléguée pour expliquer l'affranchissement est la fonction, les responsabilités qui incombent aux femmes de la maison. En conclusion, il semble que le fait d'affranchir des femmes permet selon toute vraisemblance de préserver un certain équilibre dans le système de relations établi entre le maître et ses esclaves. Ces affranchissements entreraient dans une stratégie du dominant à l'égard du dominé. (M. -J. L. ).Sujets:esclave -- affranchissement -- société -- sources épigraphiques -- hiérarchie -- onomastique -- droit -- ascension sociale Chrono:Antiquité romaine -- République romaine Anthroponymes: Columelle Mots libres: femme esclave -- service domestique -- ingenu .
Current location Call number Status Date due Barcode
Besançon : ISTA - Institut des Sciences et Techniques de l'Antiquité
Cr-B 1100-09 (Browse shelf) Available ISTA29024

Diaphora ; 9

Cet article a pour thème l'affranchissement des femmes esclaves à Rome. Des raisons sont avancées pour expliquer l'importance des affranchissements féminins. L'une d'entre elles est à mettre en rapport avec le caractère biologique de la femme, car celle-ci contribue à l'augmentation du nombre des esclaves en procréant. Une autre serait à rapprocher des relations sexuelles entretenues avec les maîtres. Enfin, une dernière raison qui pourrait être alléguée pour expliquer l'affranchissement est la fonction, les responsabilités qui incombent aux femmes de la maison. En conclusion, il semble que le fait d'affranchir des femmes permet selon toute vraisemblance de préserver un certain équilibre dans le système de relations établi entre le maître et ses esclaves. Ces affranchissements entreraient dans une stratégie du dominant à l'égard du dominé. (M. -J. L. )

There are no comments for this item.

to post a comment.