site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

Nouvelles stations rupestres à l'Ouest de l'Ahaggar [Extrait] / François Soleilhavoup

Publication : 1990 In : Sahara, 3Description : p. 71-82 : 12 fig.Langue : Français. Auteur principal: Soleilhavoup, François Résumé : Un récent voyage dans l'Ahnet (largo sensu), poursuivant quelques 60 ans après les investigations géologiques et archéologiques du Prof. T. Monod, a permis d'étendre l'inventaire rupestre de cette région située à l'Ouest-Nord-Ouest de l'Ahaggar. Seules les gravures rupestres avaient été répertoriées, jusqu'à présent ; la découverte d'un petit abri riche en peintures néolithiques de style "bovidien", en bordure Sud du tassili de Tarit, ainsi que de plusieurs gisements de surface en bordure des Ergs Ijouaratène et In-Afarag, atteste de l'importance des établissements de chasseurs et pasteurs dans ce secteur. Entre les tassilis d'Adafar et de Tarit à l'Ouest et l'Adrar Ahnet à l'Est, un couloir naturel de direction Nord-Sud a été emprunté de tous temps par les groupes humains. En particulier, on y trouve de multiples preuves rupestres des passages de populations protohistoriques paléoberbères "camélines", avec souvent leurs contacts matérialisés par des scènes commémoratives d'affrontement guerriers. Les itinéraires caravaniers, ainsi que les sites de campements, au voisinage des points d'eau, sont jalonnés de nombreuses gravures historiques et subcontemporaines : gravures votives de chameliers, scènes de chasses traditionnelles chez les Touaregs ou brefs messages en caractères tifinar..Pactols Sujet : art rupestrepeinture rupestrescène iconographiquescène de chassefigure anthropomorphefigure zoomorphecamélidéantilopebovinPactols Lieu : Afrique occidentale Pactols Époque : Néolithique
Current location Call number Status Date due Barcode
Toulouse : TRACES
1388-3 (Browse shelf) Available BACA010422

Un récent voyage dans l'Ahnet (largo sensu), poursuivant quelques 60 ans après les investigations géologiques et archéologiques du Prof. T. Monod, a permis d'étendre l'inventaire rupestre de cette région située à l'Ouest-Nord-Ouest de l'Ahaggar. Seules les gravures rupestres avaient été répertoriées, jusqu'à présent ; la découverte d'un petit abri riche en peintures néolithiques de style "bovidien", en bordure Sud du tassili de Tarit, ainsi que de plusieurs gisements de surface en bordure des Ergs Ijouaratène et In-Afarag, atteste de l'importance des établissements de chasseurs et pasteurs dans ce secteur. Entre les tassilis d'Adafar et de Tarit à l'Ouest et l'Adrar Ahnet à l'Est, un couloir naturel de direction Nord-Sud a été emprunté de tous temps par les groupes humains. En particulier, on y trouve de multiples preuves rupestres des passages de populations protohistoriques paléoberbères "camélines", avec souvent leurs contacts matérialisés par des scènes commémoratives d'affrontement guerriers. Les itinéraires caravaniers, ainsi que les sites de campements, au voisinage des points d'eau, sont jalonnés de nombreuses gravures historiques et subcontemporaines : gravures votives de chameliers, scènes de chasses traditionnelles chez les Touaregs ou brefs messages en caractères tifinar.

There are no comments for this item.

to post a comment.