site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

L'Assentament paleolitic del Castell (Vilanova de Sau) [Extrait] / Assumpcio Vila i Mitja

Publication : 1987 In : Cypsela, 6 - VIDescription : p. 111-123 : 6 fig.Langue : Catalan . Auteur principal: Vila Mitja, Assumpció Résumé : Le gisement Castell Sa Sala est située à Vilanova de Sau (70 km. au nord de Barcelona), dans la vallée du Ter. Il a été fouillé par J. Valls et F. Ferrés. Nous avons essayé de faire une étude la plus complète possible. Chronologiquement, ce gisement appartient au Tardiglaciaire. D'après les analyses polliniques, la couverture végétale était dominée par une forêt de pins, chênes et quelques caducifoliées tempérées, et de cupressacées et autres arbustes méditerranéens. La vegétation du plateau était beaucoup plus steppique. Tout cela reflète un climat plus sec et un peu plus froid que l'actuel. Le système de production de base est la chasse des herbivores, essentiellement les chevaux (63 % notamment le cerf, mais de façon différente (individuellement et en tirant profit des proies). Cela représente l'activité de subsistance d'un groupe de moins de 50 personnes dans l'abri situé entre deux biotopes différents, très près d'une source d'eau, choisi comme camp d'hiver. Dans cet habitat, ont été pratiquées toutes les activités d'entretien (fabrication des outils, préparation des peaux, etc...). Dans la rationalité qui domine la globalité du système on observe, néamoins, quelques indices d'irrationalité économique..Pactols Sujet : datationchassemilieu végétaléconomie de subsistanceclimatmammifèreshabitatPactols Lieu : EspagneVilanova de SauCatalogne Pactols Époque : Paléolithique Mots libres: Castell Sa Sala -- herbivore .
Current location Call number Status Date due Barcode
Montpellier : ASM - Archéologie des Sociétés Méditerranéennes
D39 (Browse shelf) Exclu du prêt
Toulouse : TRACES
3-6 (Browse shelf) Available BACA011948

Bibliogr.p.123

Le gisement Castell Sa Sala est située à Vilanova de Sau (70 km. au nord de Barcelona), dans la vallée du Ter. Il a été fouillé par J. Valls et F. Ferrés. Nous avons essayé de faire une étude la plus complète possible. Chronologiquement, ce gisement appartient au Tardiglaciaire. D'après les analyses polliniques, la couverture végétale était dominée par une forêt de pins, chênes et quelques caducifoliées tempérées, et de cupressacées et autres arbustes méditerranéens. La vegétation du plateau était beaucoup plus steppique. Tout cela reflète un climat plus sec et un peu plus froid que l'actuel. Le système de production de base est la chasse des herbivores, essentiellement les chevaux (63 % notamment le cerf, mais de façon différente (individuellement et en tirant profit des proies). Cela représente l'activité de subsistance d'un groupe de moins de 50 personnes dans l'abri situé entre deux biotopes différents, très près d'une source d'eau, choisi comme camp d'hiver. Dans cet habitat, ont été pratiquées toutes les activités d'entretien (fabrication des outils, préparation des peaux, etc...). Dans la rationalité qui domine la globalité du système on observe, néamoins, quelques indices d'irrationalité économique.

There are no comments for this item.

to post a comment.