site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

Heur et malheur des hommes préhistoriques [Extrait] / Louis Pradel

Publication : 1979 In : Bulletin de la Société préhistorique du Grand-Pressigny, 30Description : p. 13-15Langue : Français. Auteur principal: Pradel, Louis Résumé : Les chasseurs du Moustérien et du Leptolithique, confrontés à de rudes conditions d'existence, ne pouvaient espérer que des plaisirs matériels, passagers, comme la rencontre d'un important troupeau de gibier. Leur incompréhension de l'environnement, les disettes et leurs croyances devaient engendrer la peur. Après le Mésolithique, période assez démunie, peu brillante et courte, les hommes du Néolithique et de l'Age des Métaux connaîtront avec le climat tempéré, l'élevage et l'agriculture, plus de bien-être. Mais les croyances sans fondement subsistent. Les luttes pour la possession des terres et les invasions deviennent d'importants soucis. Il faudra attendre l'Antiquité et plus particulièrement la civilisation grecque pour que l'évolution intellectuelle et morale de l'homme parvienne à un stade qui lui permettra de rechercher non plus de simples satisfactions matérielles mais un bonheur élevé consistant en des activités désinteressées telles que scientifiques, philosophiques, altruistes.. Pactols Sujet : vie quotidienne Pactols Lieu : Pactols Époque : âge des métauxNéolithiqueMésolithiquePaléolithique supérieurPaléolithique moyenPréhistoire
Current location Call number Status Date due Barcode
Rennes : SRA Bretagne et CReAAH CNRS
SRA/122 PER 30 (Browse shelf) Available AREN/SRA054602
Toulouse : TRACES
619-30 (Browse shelf) Available BACA012095

Les chasseurs du Moustérien et du Leptolithique, confrontés à de rudes conditions d'existence, ne pouvaient espérer que des plaisirs matériels, passagers, comme la rencontre d'un important troupeau de gibier. Leur incompréhension de l'environnement, les disettes et leurs croyances devaient engendrer la peur. Après le Mésolithique, période assez démunie, peu brillante et courte, les hommes du Néolithique et de l'Age des Métaux connaîtront avec le climat tempéré, l'élevage et l'agriculture, plus de bien-être. Mais les croyances sans fondement subsistent. Les luttes pour la possession des terres et les invasions deviennent d'importants soucis. Il faudra attendre l'Antiquité et plus particulièrement la civilisation grecque pour que l'évolution intellectuelle et morale de l'homme parvienne à un stade qui lui permettra de rechercher non plus de simples satisfactions matérielles mais un bonheur élevé consistant en des activités désinteressées telles que scientifiques, philosophiques, altruistes.

There are no comments for this item.

to post a comment.