site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

El Neolitico antiguo en el Penedes [Extrait] / Josep Mestres-Mercade

Publication : 1981 In : Le Néolithique ancien méditerranéen. Actes du colloque international de préhistoire, Montpellier, 1981. SèteDescription : p. 121-127 : 5 fig.Langue : Espagnol . Auteur principal: Mestres Mercade, Josep Résumé : Dressant l'évolution du Néolithique ancien de la région de Vilafranca del Penèdes, au sud de Barcelone, l'auteur signale au préalable la présence d'un rare épipaléolithique à la Cova del Garrofet et à la Cova del Bolet ainsi qu'à la Griera qui peut être rattachée à un complexe micro-laminaire de type Sant-Grégori. Faute de stratigraphie, il ne lui semble pas possible d'apprécier exactement le processus de néolithisation en Pénèdes. La céramique à décoration cardiale reste rare et seuls les gisements de l'Esquerda et les Roques dels Pany, les Guixeres de Vilobi et l'abri sous roche de la Roca del Frare permettent d'ébaucher une certaine évolution. Le premier gisement fait apparaître successivement le Néolithique ancien cardial, le Néolithique ancien évolué, le Néolithique final vérazien. Le second gisement est une station de plein air qui a livré un "fond de cabane" creusé dans le sol naturel et plus ou moins rempli de pierres calcaires. La céramique connaît encore la décoration cardiale, mais également les impressions au poinçon, au peigne, les incisions, les cannelures. Il apparaît également la décoration peignée de manière irrégulière de type "cepilladas" avec reliefs "en crêtes" se développant à partir de préhensions. Il s'agit là d'un cardial final, mieux représenté à la Cova del Frare. Quant à l'Epicardial de type méridionale français, il est rare et n'apparaît qu'à la Bauma del Vall de Cerves. La culture à céramique "cepilladas" et "à crêtes" est très bien représentée dans le niveau inférieur de la Cova del Molinot et l'auteur propose à son sujet le terme de "Néolithique ancien évolué post-cardial" faciès de Molinot, datable de 4200 à 3800 ans av. J.C..Topo: Guixeres de Vilobi Pactols Sujet : industrie lithiquesilexcéramique (matériau)récipient (forme)CardialPactols Lieu : EspagneVilafranca del PenedèsCatalognePactols Époque : NéolithiqueNéolithique ancien
Current location Call number Status Date due Barcode
Toulouse : TRACES
804-7 (Browse shelf) Available BACA012189

Dressant l'évolution du Néolithique ancien de la région de Vilafranca del Penèdes, au sud de Barcelone, l'auteur signale au préalable la présence d'un rare épipaléolithique à la Cova del Garrofet et à la Cova del Bolet ainsi qu'à la Griera qui peut être rattachée à un complexe micro-laminaire de type Sant-Grégori. Faute de stratigraphie, il ne lui semble pas possible d'apprécier exactement le processus de néolithisation en Pénèdes. La céramique à décoration cardiale reste rare et seuls les gisements de l'Esquerda et les Roques dels Pany, les Guixeres de Vilobi et l'abri sous roche de la Roca del Frare permettent d'ébaucher une certaine évolution. Le premier gisement fait apparaître successivement le Néolithique ancien cardial, le Néolithique ancien évolué, le Néolithique final vérazien. Le second gisement est une station de plein air qui a livré un "fond de cabane" creusé dans le sol naturel et plus ou moins rempli de pierres calcaires. La céramique connaît encore la décoration cardiale, mais également les impressions au poinçon, au peigne, les incisions, les cannelures. Il apparaît également la décoration peignée de manière irrégulière de type "cepilladas" avec reliefs "en crêtes" se développant à partir de préhensions. Il s'agit là d'un cardial final, mieux représenté à la Cova del Frare. Quant à l'Epicardial de type méridionale français, il est rare et n'apparaît qu'à la Bauma del Vall de Cerves. La culture à céramique "cepilladas" et "à crêtes" est très bien représentée dans le niveau inférieur de la Cova del Molinot et l'auteur propose à son sujet le terme de "Néolithique ancien évolué post-cardial" faciès de Molinot, datable de 4200 à 3800 ans av. J.C.

There are no comments for this item.

to post a comment.