site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

La Néolithistion du Velay [Extrait] / Myriam Philibert

Publication : 1981 In : Le Néolithique ancien méditerranéen. Actes du colloque international de préhistoire, Montpellier, 1981. SèteDescription : p. 279-283 : 1 fig.Langue : Français. Auteur principal: Philibert, Myriam (1949-....) Résumé : La question de la néolithisation du Velay n'est pas encore pleinement résolue. Il semble que, dans un milieu montagnard très favorable à des activités de chasse et de cueillette, l'agriculture soit apparue tardivement. Et ce n'est qu'à partir du Chasséen que l'agriculture, et surtout l'élevage, se développent véritablement. Pourtant, il faut abandonner l'idée d'une néolithisation chasséenne. Il existe quelques sites attribuables au Néolithique ancien, même si ce sont des expériences sans lendemain ou des poussées de groupes cardiaux allant vers le nord pour coloniser de nouvelles terres. Un seul site correspond à une colonisation cardiale : c'est l'installation de plein air des Brûlades (Les Estables) à 1500 mètres d'altitude. Par ailleurs, plusieurs grottes ou abris offrent des séquences climatiques où l'Atlantique figure entre le Boréal et le Subboréal. Toutes ne présentent pas d'occupation au Néolithique ancien, vers 6.500 B.P. Les témoignages les moins douteux se trouvent à la grotte du Rond du Barry (Couche C), à Longetraye (Couche 4), à la Baume d'Arlempdes (taille 10). C'est grâce à ce dernier gisement, que nous avons étudié plus particulièrement, que nous pouvons définir un Néolithique ancien à céramique pauvre et sans décor (pâte à dégraissant arrondi) et outillage lithique proche du Mésolithique (trapèze). La faune n'est pas conservée et l'économie reste inconnue. Au-dessus (taille 9), on trouve des éléments du Chasséen ancien, tel qu'il commence à être défini, pour le Velay, par le Pirou ou les Rivaux. C'est au cours de cette phase que l'agriculture se développe nettement..Pactols Sujet : néolithisationcéramique (matériau)Pactols Lieu : France du CentreMassif centralVelayPactols Époque : NéolithiqueNéolithique ancien
Current location Call number Status Date due Barcode
Toulouse : TRACES
804-7 (Browse shelf) Available BACA012205

La question de la néolithisation du Velay n'est pas encore pleinement résolue. Il semble que, dans un milieu montagnard très favorable à des activités de chasse et de cueillette, l'agriculture soit apparue tardivement. Et ce n'est qu'à partir du Chasséen que l'agriculture, et surtout l'élevage, se développent véritablement. Pourtant, il faut abandonner l'idée d'une néolithisation chasséenne. Il existe quelques sites attribuables au Néolithique ancien, même si ce sont des expériences sans lendemain ou des poussées de groupes cardiaux allant vers le nord pour coloniser de nouvelles terres. Un seul site correspond à une colonisation cardiale : c'est l'installation de plein air des Brûlades (Les Estables) à 1500 mètres d'altitude. Par ailleurs, plusieurs grottes ou abris offrent des séquences climatiques où l'Atlantique figure entre le Boréal et le Subboréal. Toutes ne présentent pas d'occupation au Néolithique ancien, vers 6.500 B.P. Les témoignages les moins douteux se trouvent à la grotte du Rond du Barry (Couche C), à Longetraye (Couche 4), à la Baume d'Arlempdes (taille 10). C'est grâce à ce dernier gisement, que nous avons étudié plus particulièrement, que nous pouvons définir un Néolithique ancien à céramique pauvre et sans décor (pâte à dégraissant arrondi) et outillage lithique proche du Mésolithique (trapèze). La faune n'est pas conservée et l'économie reste inconnue. Au-dessus (taille 9), on trouve des éléments du Chasséen ancien, tel qu'il commence à être défini, pour le Velay, par le Pirou ou les Rivaux. C'est au cours de cette phase que l'agriculture se développe nettement.

There are no comments for this item.

to post a comment.