site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

Aspects du Néolithique d'Auvernier (Neuchâtel, Suisse) [Extrait] / François Schifferdecker

Publication : 1985 In : Première céramique, premier métal du Néolithique à l'âge du bronze dans le domains circum-alpin. Lons-le-SaunierDescription : p. 79-89 : 11 fig.Langue : Français. Auteur principal: Schifferdecker, François Résumé : Le site d'Auvernier (NE, Suisse) a livré depuis plus d'un siècle des ensembles d'objets provenant des nombreux villages établis sur 1 km de rivage. On peut aujourd'hui dater de manière absolue les diverses phases d'habitats et déceler ainsi l'évolution de la technologie et des formes des récipients en terre cuite. On note la richesse et la finesse propres aux époques les plus anciennes, dès 3850 avant J.-C., et, peu à peu, on sent une simplification des types qui aboutit aux environs des années 3000 av. J;-C. à la production d'une forme quasi-unique. La fin du Néolithique lacustre voit s'effectuer un renouveau où les décors se multiplient et se diversifient. L'abandon de ce site vers 2450 av. J.-C. ne signifie pas la fin du Néolithique, mais on ne reconnaît que très mal les siècles qui ont conduit au début des Ages des métaux..Pactols Sujet : habitatpalafittechronologiecéramique (matériau)mobilier archéologiquePactols Lieu : Europe centraleSuisseAuvernierNeuchâtelPactols Époque : NéolithiquePréhistoire
Current location Call number Status Date due Barcode
Caen : SDA Calvados
BIBLIO SDA CALVADOS (Browse shelf) Available
Rennes : SRA Bretagne et CReAAH CNRS
SRA/43-1 (Browse shelf) Available AREN/SRA013720
Rouen : SRA Haute-Normandie
542.5 LAM (Browse shelf) Available
Toulouse : TRACES
P 53 (Browse shelf) Available

Le site d'Auvernier (NE, Suisse) a livré depuis plus d'un siècle des ensembles d'objets provenant des nombreux villages établis sur 1 km de rivage. On peut aujourd'hui dater de manière absolue les diverses phases d'habitats et déceler ainsi l'évolution de la technologie et des formes des récipients en terre cuite. On note la richesse et la finesse propres aux époques les plus anciennes, dès 3850 avant J.-C., et, peu à peu, on sent une simplification des types qui aboutit aux environs des années 3000 av. J;-C. à la production d'une forme quasi-unique. La fin du Néolithique lacustre voit s'effectuer un renouveau où les décors se multiplient et se diversifient. L'abandon de ce site vers 2450 av. J.-C. ne signifie pas la fin du Néolithique, mais on ne reconnaît que très mal les siècles qui ont conduit au début des Ages des métaux.

There are no comments for this item.

to post a comment.