site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

Residue analysis of ethnographic plant-working and other tools from Northern Australia [Extrait] / Richard Fullagar, Betty Meehan, Rhys Jones

Publication : 1992 In : Préhistoire de l'agriculture : nouvelles approches expérimentales et ethnographiques. ParisDescription : p. 39-53 : 8 pl.Langue : Anglais. Auteur principal: Fullagar, Richard Co-auteur: Meehan, Betty (1933-....) ; Jones, Rhys (1941-2001) Résumé : L'analyse des traces d'usure et de résidus s'est concentrée sur la détermination des fonctions des outils lithiques. Des résultats récents ont démontré que des résidus tels que le sang se conservent sur les artefacts lithiques pendant des périodes très longues. Dans cet article, nous discutons de la conservation des résidus végétaux sur les artefacts non-lithiques. En particulier, nous examinons les résidus sur des artefacts ethnographiques faits de bois, de métal, de coquillage, d'os et de verre, tous matériaux actuellement fabriqués et utilisés par des arborigènes d'Australie du Nord. Nous démontrons que dans le passé, le bois, l'os et le coquillage étaient plus importants que la pierre pour de nombreuses tâches effectuées par les arborigènes du littoral nord-austral. Des matières premières différentes ont été utilisées pour des tâches identiques, tels les outils en coquillage et en pierre pour racler le bois. Pour d'autres tâches, une nouvelle matière pourrait être utilisée de préférence à une ancienne, qui pourrait être remplacée. Par exemple, dans certaines conjonctures, les bâtons à fouir en bois ont été remplacés par des baguettes métalliques. L'étude des résidus et de l'usure sur les outils ethnographiques bien documentés sert de base pour identifier la gamme d'utilisations de certaines catégories de matière première utilisées dans le passé. Jadis, les gros instruments qui servaient à extraire et à traiter les denrées végétales en Australie du Nord comprenaient : pilons et enclumes faits de pierre ou de bois ; couteaux et râpes faits de coquillage ou d'os ; instruments à fouir faits de bois ; et pointes faites de bois ou d'os. En Australie, ces instruments, et leurs traces d'utilisation, fournissent alors les meilleures pruves qu'il y eut des transformations importantes de l'exploitation des plantes au cours de l'Holocène moyen à récent..Pactols Sujet : ethnoarchéologietracéologieobjet en boisflorePactols Lieu : OcéanieAustralie
Current location Call number Status Date due Barcode
Toulouse : TRACES
1705 (Browse shelf) Available BACA013561

L'analyse des traces d'usure et de résidus s'est concentrée sur la détermination des fonctions des outils lithiques. Des résultats récents ont démontré que des résidus tels que le sang se conservent sur les artefacts lithiques pendant des périodes très longues. Dans cet article, nous discutons de la conservation des résidus végétaux sur les artefacts non-lithiques. En particulier, nous examinons les résidus sur des artefacts ethnographiques faits de bois, de métal, de coquillage, d'os et de verre, tous matériaux actuellement fabriqués et utilisés par des arborigènes d'Australie du Nord. Nous démontrons que dans le passé, le bois, l'os et le coquillage étaient plus importants que la pierre pour de nombreuses tâches effectuées par les arborigènes du littoral nord-austral. Des matières premières différentes ont été utilisées pour des tâches identiques, tels les outils en coquillage et en pierre pour racler le bois. Pour d'autres tâches, une nouvelle matière pourrait être utilisée de préférence à une ancienne, qui pourrait être remplacée. Par exemple, dans certaines conjonctures, les bâtons à fouir en bois ont été remplacés par des baguettes métalliques. L'étude des résidus et de l'usure sur les outils ethnographiques bien documentés sert de base pour identifier la gamme d'utilisations de certaines catégories de matière première utilisées dans le passé. Jadis, les gros instruments qui servaient à extraire et à traiter les denrées végétales en Australie du Nord comprenaient : pilons et enclumes faits de pierre ou de bois ; couteaux et râpes faits de coquillage ou d'os ; instruments à fouir faits de bois ; et pointes faites de bois ou d'os. En Australie, ces instruments, et leurs traces d'utilisation, fournissent alors les meilleures pruves qu'il y eut des transformations importantes de l'exploitation des plantes au cours de l'Holocène moyen à récent.

There are no comments for this item.

to post a comment.