site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

Essais de mise en relation entre les groupes néolithiques de Barmaz I et II (Collombey-Muraz VS) et de Chamblandes (Pully VD) [Extrait] / Marc-R. Sauter

Publication : 1979 In : Archives suisses d'anthropologie générale, 43 fasc. 2Description : p. 165-181 : 11 fig.Langue : Français. Auteur principal: Sauter, Marc-Rodolphe (1914-1983) Résumé : On a tenté d'expliquer quatre méthodes à la recherche de ressemblances morphologiques entre les crânes des nécropoles de Chamblandes et de Barmaz I et II (Néolithique moyen), qui représentent une population relativement homogène ; méthode de l'examen scopique, qui a l'avantage de mettre en cause la morphologie globale et le désavantage de la subjectivité ; méthode des profils graphiques (Leroi-Gourhan), craniométrique, commode en dépit de ses défauts , deux méthodes statistiques par analyse multivariée. Les résultats de ces quatre modes d'approche manquent de cohérence, les différences se manifestant autant entre les deux méthodes statistiques qu'entre celles-ci et les deux méthodes plus artisanales. Il s'agira de pousser l'analyse de ces différences..Topo: Barmaz Pactols Sujet : anthropologie biologiquetête osseuseméthodesanalyse comparativeCortaillod cultureChasséenLagozzaPactols Lieu : ChamblandesEurope centraleSuissePactols Époque : NéolithiqueNéolithique moyenMots libres: Muraz .
Current location Call number Status Date due Barcode
Toulouse : TRACES
1816-43-2 (Browse shelf) Available BACA014889

On a tenté d'expliquer quatre méthodes à la recherche de ressemblances morphologiques entre les crânes des nécropoles de Chamblandes et de Barmaz I et II (Néolithique moyen), qui représentent une population relativement homogène ; méthode de l'examen scopique, qui a l'avantage de mettre en cause la morphologie globale et le désavantage de la subjectivité ; méthode des profils graphiques (Leroi-Gourhan), craniométrique, commode en dépit de ses défauts , deux méthodes statistiques par analyse multivariée. Les résultats de ces quatre modes d'approche manquent de cohérence, les différences se manifestant autant entre les deux méthodes statistiques qu'entre celles-ci et les deux méthodes plus artisanales. Il s'agira de pousser l'analyse de ces différences.

There are no comments for this item.

to post a comment.