site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

La Tribu des soldats originaires de Rome [Extrait] / Catherine Virlouvet

Publication : 2001 In : MEFRA, 113 fasc. 2Description : p. 735-752Langue : Français. Auteur principal: Virlouvet, Catherine (1956-....) Résumé : Contrairement à l'opinion communément admise, la tribu a conservé jusque sous l'Empire une importance certaine dans l'enregistrement et l'administration des populations civiques. On a de ce fait différents témoignages, au moins pour les citoyens de la ville de Rome et pour les soldats. Un examen de la documentation épigraphique émanant des milieux militaires révèle que la quasi-totalité des soldats et des officiers subalternes originaires de Rome, lorsqu'on peut connaître leur tribu, appartient à la Fabia. L'étude propose d'expliquer cette particularité de la manière suivante : tous les soldats "domo Roma tribu Fabia" auraient effectué le début de leur carrière dans les troupes de le ville de Rome, et auraient été changés de tribu au moment de leur enrôlement. Un tel changement n'affectait pas en revanche les citoyens romains de Rome qui intégraient directement les légions. L'inscription des Romains dans la Fabia à leur entrée dans la garnison de l'"Urbs" pourrait être une mesure de caractère honorifique et incitatif, adoptée par un empereur de la dynastie julio-claudienne, peut-être Auguste lui-même, peu après l'organisation de ces troupes. A moins qu'elle ne résulte d'une décision plus tardive, postérieure à l'octroi du blé gratuit aux cohortes prétoriennes et urbaines, visant à éviter que les soldats originaires de Rome et stationnées dans la ville ne cumulent les avantages liés à leur statut militaire et ceux attachés à leur appartenance à la plèbe urbaine..Sujets:sources épigraphiques -- législation -- citoyenneté -- tribu -- guerrier -- citoyen -- dieu guerrier Chrono:Haut-Empire romain -- Antiquité romaine -- Empire romain Lieux:Italie -- Rome Mots libres: législation impériale .
Current location Call number Status Date due Barcode
Aix-en-Provence : BiAA – Bibliothèque d’Antiquité d’Aix
Libre accès
Periodique (Browse shelf) Available
Besançon : ISTA - Institut des Sciences et Techniques de l'Antiquité
Cr-Per 040-113.2 (Browse shelf) Available ISTA31461

Actes de la table ronde, Rome, 1er décembre 1997

Contrairement à l'opinion communément admise, la tribu a conservé jusque sous l'Empire une importance certaine dans l'enregistrement et l'administration des populations civiques. On a de ce fait différents témoignages, au moins pour les citoyens de la ville de Rome et pour les soldats. Un examen de la documentation épigraphique émanant des milieux militaires révèle que la quasi-totalité des soldats et des officiers subalternes originaires de Rome, lorsqu'on peut connaître leur tribu, appartient à la Fabia. L'étude propose d'expliquer cette particularité de la manière suivante : tous les soldats "domo Roma tribu Fabia" auraient effectué le début de leur carrière dans les troupes de le ville de Rome, et auraient été changés de tribu au moment de leur enrôlement. Un tel changement n'affectait pas en revanche les citoyens romains de Rome qui intégraient directement les légions. L'inscription des Romains dans la Fabia à leur entrée dans la garnison de l'"Urbs" pourrait être une mesure de caractère honorifique et incitatif, adoptée par un empereur de la dynastie julio-claudienne, peut-être Auguste lui-même, peu après l'organisation de ces troupes. A moins qu'elle ne résulte d'une décision plus tardive, postérieure à l'octroi du blé gratuit aux cohortes prétoriennes et urbaines, visant à éviter que les soldats originaires de Rome et stationnées dans la ville ne cumulent les avantages liés à leur statut militaire et ceux attachés à leur appartenance à la plèbe urbaine.

There are no comments for this item.

to post a comment.