site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

Libérez la patrie ! [ Ouvrage] : patriotisme et politique en Grèce ancienne / Violaine Sebillotte Cuchet

Publication : Paris : Belin, 2006 Description : 1 vol. (365 p.) ; 21 cm.Collection : L'Antiquité au présent, ISSN 1257-5887ISBN : 2701143616 ; 9782701143613.Langue : Français ; de résumé, Français. Auteur principal: Sebillotte Cuchet, Violaine (1965-....) Résumé : "Allez enfants des Grecs, libérez la patrie, libérez vos enfants et vos femmes, les sanctuaires des dieux de vos pères et les tombeaux de vos aïeux : c'est la lutte suprême !" L'actualité internationale atteste que l'écho de ce lointain " péan de Salamine " ne s'est pas tu avec Les Perses d'Eschyle. Il n'en finit pas de résonner. Amour de la terre natale, extase du sacrifice ou don de soi, la patrie est un vocable qui inquiète. Dans le contexte historique de la Grèce ancienne, la " terre des pères " apparaît comme un outil politique particulièrement efficace pour la construction de l'individu au sens aristotélicien d'être social. Comment se concevoir tel Ulysse attaché à Ithaque ? Comment se penser à l'image du paysage habité, tels ces esclaves spartiates renvoyés à la glèbe des marais ? Comment opérer le transfert du lien filial individuel vers le lien politique à la cité, à la fois terre des ancêtres et terre-mère ? Cette construction de l'individu nous est aujourd'hui bien étrangère. En revanche le regard distant d'un Thucydide ou d'un Euripide démonte les mécanismes d'un attachement politique conduisant à l'héroïsme comme à la déraison. Parions que celui-là nous est plus familier. (Source : 4e de couv.).Sujets:politique -- patriotisme -- famille -- identité -- héroïsme -- sacrifice -- idéologie Chrono: Antiquité grecque Lieux: Grèce Mots libres: patrie .
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
Nanterre : MSH Mondes - Bibliothèque d’archéologie et des sciences de l’Antiquité
E.140/640 SEBI (Browse shelf) Available P10 DEC ArchSi 2007-10-25 13536/15097 BMRG11337
Paris : Centre Louis Gernet (arrêt fin 2005)
DF82. SEBI 2006 (Browse shelf) Available MLP19327

Bibliogr. p. 352-357. Notes bibliogr. Index

"Allez enfants des Grecs, libérez la patrie, libérez vos enfants et vos femmes, les sanctuaires des dieux de vos pères et les tombeaux de vos aïeux : c'est la lutte suprême !" L'actualité internationale atteste que l'écho de ce lointain " péan de Salamine " ne s'est pas tu avec Les Perses d'Eschyle.
Il n'en finit pas de résonner. Amour de la terre natale, extase du sacrifice ou don de soi, la patrie est un vocable qui inquiète. Dans le contexte historique de la Grèce ancienne, la " terre des pères " apparaît comme un outil politique particulièrement efficace pour la construction de l'individu au sens aristotélicien d'être social. Comment se concevoir tel Ulysse attaché à Ithaque ? Comment se penser à l'image du paysage habité, tels ces esclaves spartiates renvoyés à la glèbe des marais ? Comment opérer le transfert du lien filial individuel vers le lien politique à la cité, à la fois terre des ancêtres et terre-mère ? Cette construction de l'individu nous est aujourd'hui bien étrangère.
En revanche le regard distant d'un Thucydide ou d'un Euripide démonte les mécanismes d'un attachement politique conduisant à l'héroïsme comme à la déraison. Parions que celui-là nous est plus familier.
(Source : 4e de couv.)

There are no comments for this item.

to post a comment.