site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

The exploitation of shells as beads in the Palaeolithic and Neolithic of the Levant [Extrait] / D.E. Bar-Yosef Mayer

Publication : 2005 In : Paléorient, 31, 1, p. 176-185, ISSN 0153-9345Langue : Anglais. Auteur principal: Bar-Yosef Mayer, Daniella E. (1956-....) Résumé : Depuis le début du Paléolithique moyen, les coquillages sont délibérément ramassés mais leur exploitation systématique pour la fabrication des perles n'a débuté qu'avec le Paléolithique supérieur. Les petits gastéropodes, particulièrement Columbella rustica et Nassarius gibbosulus sont communément choisis, certains d'entre eux étant naturellement abrasés et prêts à être utilisés comme perle. Cette tradition se poursuit à travers tout l'Épipaléolithique. La culture natoufienne introduit des changements exprimés par une plus grande quantité et une plus grande diversité des espèces collectées et par une préférence plus marquée pour les Dentalium. Avec le passage d'une économie de chasseurs-cueilleurs à une économie agricole qui caractérise le Néolithique, de nouvelles stratégies d'exploitation des coquillages apparaissent. Celles-ci concernent un nombre d'espèces croissant dont l'emploi n'est plus uniquement dédié à la fabrication des perles mais à la confection d'objets divers. Les coquillages sont manifestement utilisés dans un système d'échanges, plus particulièrement celui qui concerne les denrées alimentaires. En outre, les méthodes de transformation des coquilles se diversifient et permettent la confection d'objets de prestige " tels que des pendentifs en nacre. Plusieurs douzaines d'espèces différentes sont utilisées à cette période, et tout particulièrement dans les zones désertiques où les coquillages de la mer Rouge sont collectés. La zone méditerranéenne se caractérise par des assemblages plus modestes, dominés par les Glycymeris et les Cerastoderma. (revue) ; Shells are first purposefully collected in the Middle Palaeolithic, but their first systematic exploitation to serve as beads is in the Upper Palaeolithic. Small gastropods, especially Columbella rustica and Nassarius gibbosulus are usually chosen, some of them naturally abraded ready-to-use beads. This tradition continues throughout the Epi-Palaeolithic. The Natufian culture marks a change expressed in both larger quantities and diversity of species, and an increased preference for Dentalium. The economic changes from hunter-gatherers to farmers that characterize the Neolithic period are also expressed in new strategies of shell exploitation. Those include larger numbers of species that are collected, their use for making artifacts and not only simple shell beads, and their apparent use in exchange systems whose purpose is to provide food. In addition, more diverse methods are used for working the shells, resulting in such "prestige" items as Mother-of-Pearl pendants. Dozens of shell species are made into beads during this period, especially in the desert areas where Red Sea species are collected. The Mediterranean zone is distinguished by smaller assemblages dominated by Glycymeris and Cerastoderma..Sujets:coquillage -- parure -- vie quotidienne -- paléozoologie Chrono:Paléolithique -- Paléolithique inférieur/moyen -- Néolithique -- Paléolithique supérieur -- Épipaléolithique Lieux:Israël -- Proche Orient Mots libres: Levant Sud . URL: Accès en ligne
Current location Call number Status Date due Barcode
Nanterre : MSH Mondes - Paléorient - Préhistoire et Protohistoire orientales
P 827 (Browse shelf) Available PAOR1736

Depuis le début du Paléolithique moyen, les coquillages sont délibérément ramassés mais leur exploitation systématique pour la fabrication des perles n'a débuté qu'avec le Paléolithique supérieur. Les petits gastéropodes, particulièrement Columbella rustica et Nassarius gibbosulus sont communément choisis, certains d'entre eux étant naturellement abrasés et prêts à être utilisés comme perle. Cette tradition se poursuit à travers tout l'Épipaléolithique. La culture natoufienne introduit des changements exprimés par une plus grande quantité et une plus grande diversité des espèces collectées et par une préférence plus marquée pour les Dentalium. Avec le passage d'une économie de chasseurs-cueilleurs à une économie agricole qui caractérise le Néolithique, de nouvelles stratégies d'exploitation des coquillages apparaissent. Celles-ci concernent un nombre d'espèces croissant dont l'emploi n'est plus uniquement dédié à la fabrication des perles mais à la confection d'objets divers. Les coquillages sont manifestement utilisés dans un système d'échanges, plus particulièrement celui qui concerne les denrées alimentaires. En outre, les méthodes de transformation des coquilles se diversifient et permettent la confection d'objets de prestige " tels que des pendentifs en nacre. Plusieurs douzaines d'espèces différentes sont utilisées à cette période, et tout particulièrement dans les zones désertiques où les coquillages de la mer Rouge sont collectés. La zone méditerranéenne se caractérise par des assemblages plus modestes, dominés par les Glycymeris et les Cerastoderma. (revue)

Shells are first purposefully collected in the Middle Palaeolithic, but their first systematic exploitation to serve as beads is in the Upper Palaeolithic. Small gastropods, especially Columbella rustica and Nassarius gibbosulus are usually chosen, some of them naturally abraded ready-to-use beads. This tradition continues throughout the Epi-Palaeolithic. The Natufian culture marks a change expressed in both larger quantities and diversity of species, and an increased preference for Dentalium. The economic changes from hunter-gatherers to farmers that characterize the Neolithic period are also expressed in new strategies of shell exploitation. Those include larger numbers of species that are collected, their use for making artifacts and not only simple shell beads, and their apparent use in exchange systems whose purpose is to provide food. In addition, more diverse methods are used for working the shells, resulting in such "prestige" items as Mother-of-Pearl pendants. Dozens of shell species are made into beads during this period, especially in the desert areas where Red Sea species are collected. The Mediterranean zone is distinguished by smaller assemblages dominated by Glycymeris and Cerastoderma.

There are no comments for this item.

to post a comment.