site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

Saint-Bertrand-de-Comminges [ Ouvrage]. IV. Le macellum / Georges Fabre & Jean-Louis Paillet ; [préface de Pierre Gros]

Publication : [Pessac] : Fédération Aquitania, 2009 Description : 1 vol. (272 p.) : ill. en noir et en coul., cartes, plans, couv. ill. en coul. ; 33 cm + 1 pochette de 6 pl. pliéesCollection : Études d'archéologie urbaine, ISSN 1631-395XISBN : 291076317X.Langue : Français.Pays : France (iso). Auteur principal: Fabre, Georges (1939-....) Co-auteur: Paillet, Jean-Louis Autres auteurs: Gros, Pierre (1939-....) . Préfacier.Résumé : Fouillé une première fois au milieu du siècle dernier par B. Sapène, le "site de Bordères", au coeur de l'agglomération antique de Lugdunum Convenarum, a fait l'objet d'une interprétation originale proposant qu'une basilique civile, datant de la première moitié du Ier s., aurait été transformée ultérieurement en un marché. Une nouvelle série de fouilles, réalisées il y a une vingtaine d'années, a permis de montrer le caractère erroné du mythe largement accepté d'une "basilique-marché", et de redéfinir les principales étapes de l'évolution du site : - à l'emplacement d'une série de voies et d'aménagement d'époque augustéenne en partie orientés selon les cadres d'un plan urbain orthonormé, un premier macellum, remarquable par ses dimensions et sa composition, a été édifié à l'époque tibérienne ; - au tournant des Ier et IIe siècle, vraisemblablement à la suite d'un incendie, ce monument a été reconstruit suivant l'essentiel du plan précédent, mais en recevant des boutiques supplémentaires ; - à une époque plus avancée (probablement au IVe s.), la destination du monument a été radicalement modifiée, puisqu'il a été transformé en une basilique civile sans doute complétée par une curie et qu'il a été intégré dans un ensemble comportant, sur sa face méridionale, un quadriportique et peut-être un temple. Si donc la création du premier monument s'intègre bien dans un processus général, celui de l'urbanisation augusto-tibérienne de l'Aquitaine méridionale, les deux phases suivantes correspondent à des réalités proprement locales, la plus tardive s'inscrivant à contre-courant du mouvement de "désurbanisation" qui a été traditionnellement souligné à propos de la Novempopulanie. (source : 4e de couv.).Sujets:archéologie de terrain -- fouille -- marché -- technique de construction -- architecture -- urbanisme -- dépôt de fouille Chrono:Antiquité romaine -- Empire romain -- Ier siècle -- IIe siècle -- Empire romain -- Haut-Empire romain Lieux:Saint-Bertrand-de-Comminges -- Auterive (Haute-Garonne) -- France -- Novempopulanie -- Saint-Bertrand-de-Comminges Mots libres: remaniement architectural .
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
Aix-en-Provence : BiAA – Bibliothèque d’Antiquité d’Aix
Ga 739/4 (Browse shelf) Available 0100000000815
Aix-en-Provence : DAAP - Direction Archéologie d'Aix-en-Provence
Libre accès
FRANCE 69/4 (Browse shelf) Exclu du prêt 2300000005808
Aix-en-Provence : SRA Provence-Alpes-Côte-d'Azur
HAU 67,04 (Browse shelf) Available PARAPACA 6265
Besançon : ISTA - Institut des Sciences et Techniques de l'Antiquité
Cr-B 4445 (Browse shelf) Available 20104445
Caen : SDA Calvados
Bibliothèque de Caen
Fonds Gallo-romain - 038/32(4) (Browse shelf) Available calv - B. 9760
Caen : SRA Basse-Normandie
Libre accès
ANT-2-9.4 (Browse shelf) Exclu du prêt DON bnra6128-P
Lyon : MOM - Bibliothèque de la Maison de l'Orient et de la Méditerranée
Libre accès
AOC DC801.S124. S3.4 2009 (Browse shelf) Available 109883
Paris : SRA Ile-de-France
(Browse shelf) En traitement Achat IFRA12666
Saint-Germain-en-Laye : MAN - Musée d'archéologie nationale
Réserve
RH4 245 (4) (Browse shelf) Available Achat MAN42325

Bibliogr. p. 265-269. Notes bibliogr.

Fouillé une première fois au milieu du siècle dernier par B. Sapène, le "site de Bordères", au coeur de l'agglomération antique de Lugdunum Convenarum, a fait l'objet d'une interprétation originale proposant qu'une basilique civile, datant de la première moitié du Ier s., aurait été transformée ultérieurement en un marché.
Une nouvelle série de fouilles, réalisées il y a une vingtaine d'années, a permis de montrer le caractère erroné du mythe largement accepté d'une "basilique-marché", et de redéfinir les principales étapes de l'évolution du site :
- à l'emplacement d'une série de voies et d'aménagement d'époque augustéenne en partie orientés selon les cadres d'un plan urbain orthonormé, un premier macellum, remarquable par ses dimensions et sa composition, a été édifié à l'époque tibérienne ;
- au tournant des Ier et IIe siècle, vraisemblablement à la suite d'un incendie, ce monument a été reconstruit suivant l'essentiel du plan précédent, mais en recevant des boutiques supplémentaires ;
- à une époque plus avancée (probablement au IVe s.), la destination du monument a été radicalement modifiée, puisqu'il a été transformé en une basilique civile sans doute complétée par une curie et qu'il a été intégré dans un ensemble comportant, sur sa face méridionale, un quadriportique et peut-être un temple.

Si donc la création du premier monument s'intègre bien dans un processus général, celui de l'urbanisation augusto-tibérienne de l'Aquitaine méridionale, les deux phases suivantes correspondent à des réalités proprement locales, la plus tardive s'inscrivant à contre-courant du mouvement de "désurbanisation" qui a été traditionnellement souligné à propos de la Novempopulanie.
(source : 4e de couv.)

There are no comments for this item.

to post a comment.