site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

Tombes à ossuaires de la région côtière palestinienne au IV' millénaire avant l'ère chrétienne [Extrait] / J. Perrot, D. Ladiray ; D. Ladiray

Publication : 1980 In : Mémoires et Travaux du Centre de Recherche Français de Jerusalem, 1, p. 1-400Langue : Français.Pays : France (iso). Auteur principal: Perrot, Jean (1920-2012) Co-auteur: Ladiray, Daniel (1932-2015) Résumé : Les cimetières de la plaine côtière rassemblent des tombes collectives, aménagées dans des grottes artificielles de plus ou moins vastes dimensions| les inhumations y sont au second degré, sans exception| les ossements y sont placés dans des ossuaires, le plus souvent individuels, en pierre ou en terre cuite, de formes diverses| ils sont accompagnés d'un mobilier, peu abondant, comprenant surtout de la poterie. Il s'agit ici d'une conjonction spécifique et momentanée de traits susceptibles de variations quantitatives ou qualitatives dans l'espace et dans le temps. Leur caractère intrusif en Palestine est d'autant plus évident que la plaine côtière était précédemment peu habitée. La présence des ossuaires est limitée à la plaine côtière et à ses abords pendant une période de deux siècles environ, de 3600-3500 à 3400-3300 avant l'ère chrétienne (Phases I et II de la période d'utilisation des cimetières). Les grottes artificielles apparaissent avec la période Ghassoul-Beershéva, non seulement dans le Néguev et dans la plaine côtière, mais aussi à Gezer, T. Duweir, Tell el Far'ah, etc. (revue). Sujets: vie quotidienne Chrono: Chalcolithique Lieux: Israël
Current location Call number Status Date due Barcode
Nanterre : MSH Mondes - Paléorient - Préhistoire et Protohistoire orientales
Non consultable PAOR15122

Les cimetières de la plaine côtière rassemblent des tombes collectives, aménagées dans des grottes artificielles de plus ou moins vastes dimensions| les inhumations y sont au second degré, sans exception| les ossements y sont placés dans des ossuaires, le plus souvent individuels, en pierre ou en terre cuite, de formes diverses| ils sont accompagnés d'un mobilier, peu abondant, comprenant surtout de la poterie. Il s'agit ici d'une conjonction spécifique et momentanée de traits susceptibles de variations quantitatives ou qualitatives dans l'espace et dans le temps. Leur caractère intrusif en Palestine est d'autant plus évident que la plaine côtière était précédemment peu habitée. La présence des ossuaires est limitée à la plaine côtière et à ses abords pendant une période de deux siècles environ, de 3600-3500 à 3400-3300 avant l'ère chrétienne (Phases I et II de la période d'utilisation des cimetières). Les grottes artificielles apparaissent avec la période Ghassoul-Beershéva, non seulement dans le Néguev et dans la plaine côtière, mais aussi à Gezer, T. Duweir, Tell el Far'ah, etc. (revue)

There are no comments for this item.

to post a comment.