site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

Mûrs-Erigné, Les Humelles (Maine-et-Loire) [Rapport de fouille] : rapport de fouilles / Elven Le Goff

Publication : Cesson-Sévigné : Afan GO, 2000 Description : 1 vol. (93 p.) : ill. en coul., plans ; 30 cmCollection : A 87Langue : Français.Pays : France (iso). Auteur principal: Le Goff, Elven Résumé : Le site des Humelles correspond à un habitat fortifié du Second Age du Fer, localisé sur la rive gauche de la Loire, à quelques kilomètres du présumé oppidum des Andes situé sous les vestiges antiques de la ville d’Angers. L’occupation est établie à l’extrémité d’un promontoire du versant sud de la rivière de l’Aubance et culmine à environ 25 m d’altitude N.G.F. Elle est protégée au sud par un large fossé de barrage auquel était associé un rempart, aujourd’hui totalement disparu. Un parapet de contour, retrouvé effondré en contrebas du site, devait border le retranchement sur les autres côtés délimités par la plaine alluviale (zone humide ?). L’accès à l’espace interne de l’éperon barré se faisait latéralement sur le côté est de la ligne défensive. Le retranchement définit une surface d’environ 3,5 hectares. A l’intérieur, une occupation structurée se développe immédiatement en arrière du fossé de barrage. Le site des Humelles connaît une évolution complexe. Simple éperon barré sans prétentions défensives aux IIIe et IIe siècles avant J.-C., ce n’est qu’au cours de la fin de La Tène finale que sont engagés des travaux de fortification. Ces mêmes travaux seront brutalement stoppés alors que l’ouvrage défensif est presque terminé, ce qui fait en réalité du site des Humelles une fortification inachevée de la fin de la période gauloise..Note de contenu : Etude géomorphologique par R. Arthuis.Sujets:éperon barré -- fosse -- rempart -- habitat fortifié -- porte monumentale Chrono:âge du Fer -- Second âge du Fer Lieux: Mûrs-Erigné Mots libres: entrée monumentale -- parapet -- plaque de cuisson .
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
Paris : INRAP - Institut national de recherches archéologiques préventives
Accès réservé
(RF) 49.MUR.LeG.00 (Browse shelf) Not for loan Vérifier la disponibilité d'une version numérisée sur le catalogue Dolia : http://multimedia.inrap.fr/Dolia/p-17038-Accueil.htm INRAP-PDL1-0000428

La page de titre porte en plus : Autoroute A 87 Tronçon 1 Angers - Mortagne-sur-Sèvre

Bibliogr. p. 91-93

Etude géomorphologique par R. Arthuis.

Le site des Humelles correspond à un habitat fortifié du Second Age du Fer, localisé sur la rive gauche de la Loire, à quelques kilomètres du présumé oppidum des Andes situé sous les vestiges antiques de la ville d’Angers. L’occupation est établie à l’extrémité d’un promontoire du versant sud de la rivière de l’Aubance et culmine à environ 25 m d’altitude N.G.F. Elle est protégée au sud par un large fossé de barrage auquel était associé un rempart, aujourd’hui totalement disparu. Un parapet de contour, retrouvé effondré en contrebas du site, devait border le retranchement sur les autres côtés délimités par la plaine alluviale (zone humide ?). L’accès à l’espace interne de l’éperon barré se faisait latéralement sur le côté est de la ligne défensive. Le retranchement définit une surface d’environ 3,5 hectares. A l’intérieur, une occupation structurée se développe immédiatement en arrière du fossé de barrage. Le site des Humelles connaît une évolution complexe. Simple éperon barré sans prétentions défensives aux IIIe et IIe siècles avant J.-C., ce n’est qu’au cours de la fin de La Tène finale que sont engagés des travaux de fortification. Ces mêmes travaux seront brutalement stoppés alors que l’ouvrage défensif est presque terminé, ce qui fait en réalité du site des Humelles une fortification inachevée de la fin de la période gauloise.

There are no comments for this item.

to post a comment.