site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

La Roche-sur-Yon (Vendée), Zone d'aménagement concertée ACTI-EST [Rapport de fouille] : rapport de diagnostic / Frédéric Mercier, Pascal Vialet ; Mostapha Bakkal, Alain Betton, Stéphane Brousse... [et al.]

Publication : Cesson-Sévigné : Inrap GO, 2005 Description : 2 vol. [88 p., 37 p.] : ill. en coul., plans ; 30 cmLangue : Français.Pays : France (iso). Auteur principal: Mercier, Frédéric Co-auteur: Vialet, Pascal Autres auteurs: Bakkal, Mostapha. Collab. ; Betton, Alain. Collab. ; Brousse, Stéphane. Collab..Résumé : Zone 1 - Le diagnostic a montré que les deux versants de la vallée du ruisseau du Bois avaient été occupés dès la fin de l'époque gauloise, jusque vers le milieu du Ier siècle de notre ère, puis à nouveau quelques siècles plus tard, durant cette période particulièrement mal connue en Vendée, qu'est le haut Moyen Age. Les occupations alto-médiévales, sont principalement représentées par deux concentrations d'impacts de poteaux et de fosses, de part et d'autre de la rivière, que l'on peut associer à des vestiges de constructions mais dont les plans ne sont pas restituables. Les installations de la fin de l'époque gauloise et du début de l'ère impériale, sont quant à elles, mieux caractérisées. Il s'agit de deux enclos fossoyés, simples ou emboîtés, positionnés en vis à vis sur chacun des versants de la vallée, tous deux abandonnés au milieu du Ier siècle ap. J.-C., mais dont l'un avait déjà connu une activité à la Tène finale. L'organisation interne et la vocation de ces espaces clos restent à déterminer. Entre ces deux domaines, le paysage est marqué par un long fossé linéaire, à priori palissadé et barrant la moitié du vallon. Bien que non datée, mais clairement antérieure au Moyen Age, cette ligne forte dans le paysage ancien, constitue une structure atypique dont la vocation de limite territoriale aux périodes gauloise et/ou romaine, peut être envisagée. Cette problématique de l'organisation de l'espace habité et des limites de sa zone d'influence, s'inscrit ici avantageusement dans le cadre plus large de l'ouest du Pays Yonnais, où plusieurs établissements ruraux gaulois ont déjà été étudiés. Zone 2 - Les sondages de diagnostic ont mis au jour 79 tronçons de fossés regroupés en une quinzaine d'axes ou ensembles fossoyés. La plupart coïncident avec des limites foncières ou viaires figurées sur les plans cadastraux du XIXe siècle. La chronologie de leur aménagement est indéterminée..Note de contenu : Vol. 1 : Zone 1, vol. 2 : Zone 2. Etude céramique par M. Mortreau.Sujets:enclos quadrangulaire -- palissade -- trou de poteau -- parcellaire Chrono:âge du Fer -- La Tène C -- Empire romain -- Haut Moyen Âge -- époque médiévale -- Haut Moyen Âge Lieux: La Roche-sur-Yon
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
Paris : INRAP - Institut national de recherches archéologiques préventives
Accès réservé
(RD) 85.ROC.Via.05 (Browse shelf) Not for loan Vérifier la disponibilité d'une version numérisée sur le catalogue Dolia : http://multimedia.inrap.fr/Dolia/p-17038-Accueil.htm INRAP-PDL1-0000370
Paris : INRAP - Institut national de recherches archéologiques préventives
Accès réservé
(RD) 85.ROC.Via.05 (Browse shelf) Not for loan Vérifier la disponibilité d'une version numérisée sur le catalogue Dolia : http://multimedia.inrap.fr/Dolia/p-17038-Accueil.htm INRAP-PDL1-0000371

Bibliogr. [p. 26-27, p. 9]

Vol. 1 : Zone 1, vol. 2 : Zone 2.
Etude céramique par M. Mortreau.

Zone 1 - Le diagnostic a montré que les deux versants de la vallée du ruisseau du Bois avaient été occupés dès la fin de l'époque gauloise, jusque vers le milieu du Ier siècle de notre ère, puis à nouveau quelques siècles plus tard, durant cette période particulièrement mal connue en Vendée, qu'est le haut Moyen Age. Les occupations alto-médiévales, sont principalement représentées par deux concentrations d'impacts de poteaux et de fosses, de part et d'autre de la rivière, que l'on peut associer à des vestiges de constructions mais dont les plans ne sont pas restituables. Les installations de la fin de l'époque gauloise et du début de l'ère impériale, sont quant à elles, mieux caractérisées. Il s'agit de deux enclos fossoyés, simples ou emboîtés, positionnés en vis à vis sur chacun des versants de la vallée, tous deux abandonnés au milieu du Ier siècle ap. J.-C., mais dont l'un avait déjà connu une activité à la Tène finale. L'organisation interne et la vocation de ces espaces clos restent à déterminer. Entre ces deux domaines, le paysage est marqué par un long fossé linéaire, à priori palissadé et barrant la moitié du vallon. Bien que non datée, mais clairement antérieure au Moyen Age, cette ligne forte dans le paysage ancien, constitue une structure atypique dont la vocation de limite territoriale aux périodes gauloise et/ou romaine, peut être envisagée. Cette problématique de l'organisation de l'espace habité et des limites de sa zone d'influence, s'inscrit ici avantageusement dans le cadre plus large de l'ouest du Pays Yonnais, où plusieurs établissements ruraux gaulois ont déjà été étudiés. Zone 2 - Les sondages de diagnostic ont mis au jour 79 tronçons de fossés regroupés en une quinzaine d'axes ou ensembles fossoyés. La plupart coïncident avec des limites foncières ou viaires figurées sur les plans cadastraux du XIXe siècle. La chronologie de leur aménagement est indéterminée.

There are no comments for this item.

to post a comment.