site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

Ottmarsheim (Alsace, Haut-Rhin), 4 rue de l'Eglise [Rapport de fouille] : rapport de diagnostic / Aminte Thomann, Marine Queyras ; avec la collaboration de Agnieszka Koziol, Olivier Putelat, Thomas Vigreux

Publication : Sélestat : Pôle d'Archéologie Interdépartemental Rhénan, 2009 Description : 1 vol. (135 p.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul., cartes, plans ; 30 cmLangue : Français.Pays : France (iso). Auteur principal: Thomann, Aminte Co-auteur: Queyras, Marine Autres auteurs: Koziol, Agnieszka. Collab. ; Putelat, Olivier. Collab. ; Vigreux, Thomas. Collab..Résumé : Ce diagnostic a permis de vérifier la présence du cimetière médiéval. Vingt deux tombes ont été découvertes et quinze sépultures ont fait l'objet d'une analyse des modes d'inhumation et des modes de décomposition. Leur datation, effectuée à partir de quelques rares tessons, est peut-être antérieure au XIe siècle. Un espace vide, voire confiné, de décomposition et la présence d'un contenant en matériau périssable, de type cercueil en bois non cloué, ont été mis en évidence. Plusieurs cas probables de coffrage de moellons ont pu être observés. Chez 10 individus, le maintien de certaines connexions labiles malgré un espace vide de décomposition plaide en faveur de la présence probable de vêtements, de chaussures ou de chaussettes au moment du dépôt. L'individu SP 15, en revanche, semble avoir été inhumé en linceul ou en fosse très étroite. Dans deux tombes, des probables dépôts de restes animaux ont été mis au jour. L'étude anthropologique des 22 individus issus de ce diagnostic a pu mettre en évidence un échantillon de type paroissial. L'étude paléopathologique, effectuée sur les 13 individus adultes, a permis de révéler une part importante des atteintes arthrosiques, des marqueurs d'activité et des pathologies traumatiques. L'ensemble de ces résultats plaide en faveur d'une sollicitation physique importante des individus adultes inhumés dans cette parcelle du cimetière. Les observations dentaires ont mis en évidence une mauvaise santé bucco-dentaire de l'effectif. Des structures annexes ont été observées : une fosse dépotoir médiévale associée au cimetière, un puits en pierres sèches d'époque contemporaine probablement, une fosse très récente et le dépôt simultané d'un chat et d'un chien..Sujets:cimetière paroissial -- sépulture -- coffre funéraire en pierre -- coffre funéraire en bois -- fosse -- puits -- linceul -- céramologie -- faune Chrono:époque médiévale -- époque contemporaine Lieux: Haut Ampurdan Mots libres: Ottmarsheim .
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
Paris : INRAP - Institut national de recherches archéologiques préventives
Accès réservé
(RD)68.OTT.Tho.09 (Browse shelf) Not for loan Vérifier la disponibilité d'une version numérisée sur le catalogue Dolia : http://multimedia.inrap.fr/Dolia/p-17038-Accueil.htm INRAP-A-ALS1-46
Paris : INRAP - Institut national de recherches archéologiques préventives
Accès réservé
(RD)68.OTT.Tho.09 (Browse shelf) Not for loan Vérifier la disponibilité d'une version numérisée sur le catalogue Dolia : http://multimedia.inrap.fr/Dolia/p-17038-Accueil.htm INRAP-ALS1-0000382

Bibliogr. p. 74-79

Ce diagnostic a permis de vérifier la présence du cimetière médiéval. Vingt deux tombes ont été découvertes et quinze sépultures ont fait l'objet d'une analyse des modes d'inhumation et des modes de décomposition. Leur datation, effectuée à partir de quelques rares tessons, est peut-être antérieure au XIe siècle. Un espace vide, voire confiné, de décomposition et la présence d'un contenant en matériau périssable, de type cercueil en bois non cloué, ont été mis en évidence. Plusieurs cas probables de coffrage de moellons ont pu être observés.
Chez 10 individus, le maintien de certaines connexions labiles malgré un espace vide de décomposition plaide en faveur de la présence probable de vêtements, de chaussures ou de chaussettes au moment du dépôt. L'individu SP 15, en revanche, semble avoir été inhumé en linceul ou en fosse très étroite.
Dans deux tombes, des probables dépôts de restes animaux ont été mis au jour. L'étude anthropologique des 22 individus issus de ce diagnostic a pu mettre en évidence un échantillon de type paroissial.
L'étude paléopathologique, effectuée sur les 13 individus adultes, a permis de révéler une part importante des atteintes arthrosiques, des marqueurs d'activité et des pathologies traumatiques.
L'ensemble de ces résultats plaide en faveur d'une sollicitation physique importante des individus adultes inhumés dans cette parcelle du cimetière. Les observations dentaires ont mis en évidence une mauvaise santé bucco-dentaire de l'effectif.
Des structures annexes ont été observées : une fosse dépotoir médiévale associée au cimetière, un puits en pierres sèches d'époque contemporaine probablement, une fosse très récente et le dépôt simultané d'un chat et d'un chien.

There are no comments for this item.

to post a comment.