site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

Ambert (Puy-de-Dôme) [Rapport de fouille] : Le Lotissement R.Faye, rue Alexandre-Vialatte et rue de la Gerle / Sous la direction de Philippe Bet

Publication : Bron : Inrap RAA, 2010 Description : 1 vol. (102 p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul., fig. ; 30 cmLangue : Français.Pays : France (iso). Auteur principal: Bet, Philippe (19..-....) Résumé : L'opération s'est déroulée dans un secteur de la commune d'Ambert où aucun élément archéologique n'était jusqu'à présent connu. La superficie de la zone explorée était assez importante avec presque 3 ha pour permettre une première approche archéologique. - Les découvertes se résument à 21 fossés de drainage d'époque contemporaine, de quelques fosses et trous de poteau et, dans la tranchée (5), à un bâtiment de la même période. Celui-ci a été dégagé superficiellement sur environ 14 m2. Il se présentait à une profondeur de 40 cm sous l'aspect d'une couche de démolition contenant des blocs de pierre, des terres cuites architecturales, du pisé fondu et du charbon de bois. Le nettoyage a permis de mettre en évidence la présence, sur 3 mètres, d'un mur large de 55 cm et constitué de galets et de blocs de granite (40 sur 20 cm). Il est orienté vers le nord-est. Au sud du mur, et directement contre lui, une trace longiforme de pisé a été dégagé sur une trentaine de cm de largeur. A l'est de cette construction, un cailloutis, de bel aspect, a été mise en évidence sur quelques mètres. Dans la tranchée (9), un probable calage de trou de poteau a été remarqué à une profondeur de 0,70 m. D'un diamètre d'environ 30 cm, il est constitué de blocs de pierre et d'un galet de 10 sur 15 cm. La présence à proximité de fragments de céramique non tournée protohistorique, pourrait constituer un argument, certes fragile, pour envisager une datation haute de cet aménagement. - Dans les autres tranchées, de multiples artefacts, recueillis dans les colluvions, sont datables de la Protohistoire et de l'Antiquité. - Ce diagnostic a permis ainsi, de mettre en évidence un certain nombres d'indices qui peuvent suggérer la présence de sites archéologiques à proximité..Sujets:céramique protohistorique -- mur -- habitat -- structure agraire -- forge hydraulique -- drain -- trou de poteau Chrono:Protohistoire -- Empire romain -- époque contemporaine Lieux:Auvergne -- Ambert Mots libres: Terres cuites architecturales (Construction) .
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
Paris : INRAP - Institut national de recherches archéologiques préventives
Accès réservé
RD_63_AMB_BET_2010 (Browse shelf) Not for loan Vérifier la disponibilité d'une version numérisée sur le catalogue Dolia : http://multimedia.inrap.fr/Dolia/p-17038-Accueil.htm INRAP-AUV1-0000652
Paris : INRAP - Institut national de recherches archéologiques préventives
Accès réservé
RD_63_AMB_BET_2010 (Browse shelf) Not for loan Vérifier la disponibilité d'une version numérisée sur le catalogue Dolia : http://multimedia.inrap.fr/Dolia/p-17038-Accueil.htm INRAP-RHA1-0001012

La page de titre porte en plus : Rapport final d'opération. Diagnostic archéologique.

L'opération s'est déroulée dans un secteur de la commune d'Ambert où aucun élément archéologique n'était jusqu'à présent connu.
La superficie de la zone explorée était assez importante avec presque 3 ha pour permettre une première approche archéologique.
- Les découvertes se résument à 21 fossés de drainage d'époque contemporaine, de quelques fosses et trous de poteau et, dans la tranchée (5), à un bâtiment de la même période. Celui-ci a été dégagé superficiellement sur environ 14 m2.
Il se présentait à une profondeur de 40 cm sous l'aspect d'une couche de démolition contenant des blocs de pierre, des terres cuites architecturales, du pisé fondu et du charbon de bois. Le nettoyage a permis de mettre en évidence la présence, sur 3 mètres, d'un mur large de 55 cm et constitué de galets et de blocs de granite (40 sur 20 cm). Il est orienté vers le nord-est. Au sud du mur, et directement contre lui, une trace longiforme de pisé a été dégagé sur une trentaine de cm de largeur. A l'est de cette construction, un cailloutis, de bel aspect, a été mise en évidence sur quelques mètres.
Dans la tranchée (9), un probable calage de trou de poteau a été remarqué à une profondeur de 0,70 m. D'un diamètre d'environ 30 cm, il est constitué de blocs de pierre et d'un galet de 10 sur 15 cm.
La présence à proximité de fragments de céramique non tournée protohistorique, pourrait constituer un argument, certes fragile, pour envisager une datation haute de cet aménagement.
- Dans les autres tranchées, de multiples artefacts, recueillis dans les colluvions, sont datables de la Protohistoire et de l'Antiquité.
- Ce diagnostic a permis ainsi, de mettre en évidence un certain nombres d'indices qui peuvent suggérer la présence de sites archéologiques à proximité.

There are no comments for this item.

to post a comment.