site du réseau Frantiq
Normal view MARC view

La Guyonnière (Vendée), Le Gardou [Rapport de fouille] : rapport de diagnostic / Marie-Laure Hervé ; avec Joël Cornec et Olivier Ezanno

Publication : Cesson-Sévigné : Inrap GO, 2003 Description : 1 vol. [25 p.] : couv. ill., ill. en coul., plans ; 30 cmLangue : Français.Pays : France (iso). Auteur principal: Hervé-Monteil, Marie-Laure Autres auteurs: Ezanno, Olivier. Collab. ; Cornec, Joël. Collab..Résumé : Le diagnostic a permis de mettre au jour un espace funéraire du Haut-Empire ainsi que quelques segments de fossés d'époque récente. Onze structures funéraires, proches les unes des autres, ont pu être mises en évidence. On distingue plusieurs types. Quatre sépultures sont matérialisées par une fosse au comblement charbonneux, dans laquelle apparaissent deux récipients placés l'un dans l'autre. Deux creusements ne semblent contenir qu'un seul ossuaire, tandis que deux autres ne laissent apparaître aucun récipient. Deux céramiques en place ont été observées, mais sans qu'aucune limite de fosse n'ait pu être reconnue (l'une d'elle est à l'envers, l'ouverture du col placée vers le bas). Enfin, la dernière structure se caractérise par une concentration de tessons plantés de chant. Cette découverte est d'un grand intérêt pour la connaissance des rites funéraires du Haut-Empire dans la région..Sujets:sépulture -- aire d'incinération -- urne -- nécropole à incinération -- parcellaire Chrono:Empire romain -- Haut Moyen Âge -- époque contemporaine Lieux: La Guyonnière
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
Paris : INRAP - Institut national de recherches archéologiques préventives
Accès réservé
(RD) 85.GUY.Her.03 (Browse shelf) Not for loan Vérifier la disponibilité d'une version numérisée sur le catalogue Dolia : http://multimedia.inrap.fr/Dolia/p-17038-Accueil.htm INRAP-PDL1-0000701

Bibliogr. [p. 25]

Le diagnostic a permis de mettre au jour un espace funéraire du Haut-Empire ainsi que quelques segments de fossés d'époque récente. Onze structures funéraires, proches les unes des autres, ont pu être mises en évidence. On distingue plusieurs types. Quatre sépultures sont matérialisées par une fosse au comblement charbonneux, dans laquelle apparaissent deux récipients placés l'un dans l'autre. Deux creusements ne semblent contenir qu'un seul ossuaire, tandis que deux autres ne laissent apparaître aucun récipient. Deux céramiques en place ont été observées, mais sans qu'aucune limite de fosse n'ait pu être reconnue (l'une d'elle est à l'envers, l'ouverture du col placée vers le bas). Enfin, la dernière structure se caractérise par une concentration de tessons plantés de chant. Cette découverte est d'un grand intérêt pour la connaissance des rites funéraires du Haut-Empire dans la région.

There are no comments for this item.

to post a comment.